Groupe Ndi Samba Formation Pionnier un jour, Pionnier toujours !

    Créé il y'a 52 ans par le patriarche Joseph Ndi Samba, le plus ancien groupe privé d'enseignement secondaire et supérieur du Cameroun marque à nouveau l'histoire avec l'ouverture, dès cette année académique 2020- 2021, de l'une des premières écoles polytechniques privées du pays.

     Ce jalon historique se dénomme Ndi Samba Polytech Douala. Située en face de l'église EEC de Beedi, à quelques encablures de l'Hôpital Général de la capitale économique du Cameroun, cette école avant-gardiste est une excroissance privée de l'École Nationale polytechnique de Douala, dont la tutelle est assurée par l'Université de Douala, une université d'État.

     D'office, cette affiliation à des entités étatiques adresse la question récurrente et légitime des étudiants,sur les signataires des diplômes qui seront obtenus à Ndi Samba Polytech Douala. Par ailleurs, elle dissipe toutes les équivoques sur les curricula, qui seront en parfaite adéquation avec ceux en vigueur à l'Université de Douala et à l'Ecole Nationale polytechnique de Douala.

      Enfin, cette double tutelle induit deux choses pour les étudiants de Ndi Samba Polytech Douala:

   * Primo, ils bénéficieront de tous les avantages des étudiants de l'Université de Douala, à laquelle seront reversés 50 mille Francs CFA de droits universitaires pour chaque étudiant;

   * Deuxio, ils auront accès aux laboratoires de l'école Nationale polytechnique de Douala. Ndi Samba Polytech Douala est la réponse à une demande pressante des étudiants de la capitale économique, désireux de bénéficier de la longue expérience du groupe Ndi Samba Formation qui, en 52 ans, a déjà formé près de 200 mille jeunes du Cameroun et de la sous-région Afrique Centrale.

      C'était pour moi un devoir citoyen d'accéder à cette sollicitation de longue date des étudiants de Douala, qui méritent eux aussi une éducation de qualité offerte par le pionnier de l'enseignement supérieur privé du Cameroun>> dixit Raymond Ndi Samba, le président du conseil d'administration de la Fondation Joseph Ndi Samba pour l'éducation, promotrice du Centre Universitaire éponyme.

      Et pour marquer le coup, Raymond Ndi Samba a décidé de l'octroi de 500 bourses d'études ( deux fois plus que l'année dernière), soit 250 pour Ndi Samba Polytech Douala et 250 pour le Centre universitaire Joseph Ndi de Yaoundé, la maison-mère. Très concrètement, les étudiants éligibles à ces bourses bénéficieront d'une remise de 30% sur leurs frais de scolarité. Par ces temps de Covid19, marqués par la difficulté des parents à scolariser leurs enfants, voici un bel exemple de RSA, la responsabilité sociétale des entreprises.

   La cerise sur ce beau gâteau, c'est que le groupe Ndi Samba formation élargit son offre extraordinaire à l'agronomie et aux sciences agricoles. Sous la tutelle de l'Université de Dschang les filières ci-dessous y sont désormais disponibles :

       -Le Génie Rural, sanctionné par un Master professionnel en Gestion de l'eau;

        -La Foresterie, sanctionnée par une Licence professionnel en Eaux, Forets et Chasse, des Masters professionnels en Gestion de l'Environnement , Métiers du Bois, de l"Eau et de l'Environnement et enfin des masters professionnels en Études d'impacts Environnementaux, Aménagement Forestier, Valorisation Industrielle du Bois et en Biodiversité Végétale et Tropicale

Entrée de Ndi Samba Polytech, Douala-Beedi

Présentation des voeux de nouvel an au Ministre d'Etat, Ministre de l'Enseignement supérieur du Cameroun

Échanges intenses et conviviaux ce vendredi 17 janvier 2020 à Yaoundé entre le Professeur Jacques FAME NDONGO, le Ministre d'État, Ministre de l'Enseignement Supérieur et Mr Raymond SAMBA NDI, le Président du Conseil d'Administration de la FONDATION JOSEPH NDI SAMBA POUR L'ÉDUCATION, promotrice du Centre Universitaire éponyme. C'était dans le mythique amphithéâtre 700 de l'Université de Yaoundé 1, à la faveur de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux au patron de l'enseignement supérieur du Cameroun. Cette occasion a réuni le gratin des universités d'État et des grandes écoles sous tutelle du MINESUP, mais aussi le Who's Who d' une quinzaine d'instituts privés d'enseignement supérieur sur les plus de 200 que compte le Cameroun. Monsieur Raymond SAMBA NDI, sur invitation personnelle du professeur Jacques FAME NDONGO, y conduisait une délégation de haut niveau qui a reçu les félicitations appuyées de ce dernier pour toutes les réformes structurelles entreprises par lui, visant à pérenniser les acquis de la mère des universités privées du Cameroun. 

Le PCA de la Fondation J. NDI SAMBA et son équipe

Bourses 2019

Pour l'année scolaire et académique 2019/2020, le Fondation JOSEPH NDI SAMBA POUR L'EDUCATION offre 200 bourses d'études à tout jeune camerounais désirant poursuivre ses études, pour toutes filières et niveaux.

Le Centre Universitaire Joseph NDI SAMBA reçoit 2 000 ordinateurs du Président Paul Biya

 La cérémonie qui a vu plusieurs promotions de la mère des instituts privés d’enseignement supérieur (Ipes) au Cameroun, a eu lieu le 15 février dernier à Yaoundé, avec une émouvante minute de silence pour la mémoire du fondateur Joseph Ndi Samba.

La distribution des 500 mille ordinateurs ordonnés par Paul Biya le président de la République, se poursuit. Il y a presque deux semaines, c’était au tour du Centre universitaire Joseph Ndi Samba d’en recevoir.

Quoique sobre en l’absence du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, celle-ci a été un moment de grande joie pour les bénéficiaires du plus légendaire et mythique de tous les Ipes du Cameroun.

Pour Raymond Samba Ndi le président du conseil d’administration du Centre universitaire Ndi Samba, les 2 000 ordinateurs offerts par le gouvernement du Cameroun, ont été réceptionnés par ses services, le 08 janvier 2019. « Le Centre universitaire Joseph Ndi Samba est la mère des Ipes non confessionnels. Il a été fondé en 1992 après le cycle secondaire en 1968. Nous avons offert 60 millions francs Cfa de bourses à nos apprenants en 2018, dont 30 millions pour le secondaire, et le même montant pour le supérieur », a-t-il informé. Et de poursuivre : « Chers étudiants, sachez faire bon usage de ce don du chef de l’Etat. Ne revendez pas ces ordinateurs à l’avenue Kennedy (Yaoundé, Ndlr) comme le font beaucoup d’étudiants d'autres institutions bénéficiaires. Car se serait un acte d’une extrême ingratitude », scandera enfin Raymond Samba Ndi le président du conseil d’administration du Centre universitaire Joseph Ndi Samba.

Après la remise symbolique effectuée par le représentant du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur et autres officiels, la distribution totale a suivi son cours, et chacun des bénéficiaires, a pu rentrer en possession de son ordinateur.